À quelle vitesse les poils pubiens poussent-ils ?

Des follicules en folie!

Tu as récemment bloqué des heures dans ton agenda pour prendre le contrôle sur ta pilosité intime. En sortant de ta douche, tu découvres un poil qui mène une offensive précoce. C’est le festival du poil !

Si cette situation te semble familière, tu te demandes probablement à quelle vitesse pousse cette ondoyante toison. Nous sommes nombreux à nous être posé cette question lors d’éprouvantes sessions de rasage. Pour mettre à jour la vérité sur la vitesse de repousse des poils pubiens, nous avons testé nos compétences en matière de recherche. Te donner le secret d’un rasage annuel ? Nous en sommes incapables ! Mais nous pouvons t’aider à estimer la date à laquelle tu devras te munir de ta tondeuse BALLS™.

 

Quelles sont les fonctions des poils pubiens ?

Tout d’abord, tu dois savoir que la pilosité pubienne a des fonctions bien définies. Les poils pubiens représentent l’endroit pileux localisé sur la peau de la région pubienne. Ils se situent exactement autour du pénis et des testicules, chez l’homme.  Ils sont à la fois longs et épais et sont constitués de la tige et de la racine.

Comme les poils du visage et des aisselles, la moustache et d’autres parties du corps, l’épilation masculine prend la tendance de zéro poil. Cependant, l’utilité du poil est conséquente (de la puberté à l’âge adulte).

Les poils de ta partie intime disposent des fonctions primordiales, à savoir :

  • La protection sans faille contre les infections extérieures et les irritations (la santé)
  • Le contrôle de la sudation
  • La capture des odeurs ou la rétention des phéromones possédant un rôle en termes de séduction

Pourquoi devrions-nous nous tracasser de la vitesse de repousse des poils pubiens ?

En bref, les poils du pubis poussent vite. Très vite ! Nous sommes certains que bon nombre d’entre nous souhaiteraient qu’une toison d’homme préhistorique soit socialement acceptable, mais malheureusement, ce dernier n’a pas décroché de rencard depuis l’ère paléolithique. En tant qu’humains, nous sommes génétiquement influencés par nos normes sociales (d’où le retour de la touffe des années 80), et basiquement motivés par l’idée de s’envoyer en l’air. Que cela signifie-t-il pour toi ? Que tu devrais entretenir ta "fourrure", et voici les raisons de cette constatation :

Vie amoureuse

Imagine ceci : tu as un rendez-vous qui semble aller "trop" bien. Après le repas, une chose menant à une autre, tu te retrouves chez ta conquête. Cette pensée se heurte maintenant à l’expression horrifiée de son visage en découvrant la vision de ta touffe effrayante.

Quel tue-l’amour!

Mettons ceci en chiffres : selon une récente étude de Prim & Prep, la majorité des femmes (64%) préfèrent un pubis rasé plutôt que laissé au naturel. Voici des réponses qui en disent long sur ce qu’elles pensent : "Je serais plus encline à satisfaire oralement un homme parfaitement épilé" ou "Un pubis soigneusement rasé diminue les odeurs génitales déplaisantes". Il n’y a pas de secret : prendre soin de soi, particulièrement "à l’étage inférieur", a un impact positif sur ta vie affective.

Ta partenaire évitera d’avoir des poils dans la bouche et le désir sexuel peut augmenter si tu disposes d’un testicule bien lisse.

 

 

Confiance en soi

Soyons honnêtes : être bien soigné, c’est un état d’esprit. C’est affirmer que tu gères ton image et que rien ne peut se mettre en travers de ton chemin. Un coup de frais, ça aide toujours à se sentir mieux : une coupe soignée chez le coiffeur, l’essayage d’un costume sur mesure, un rasage net... Tu captes l’idée. Il n’y a pas de mal à être fier de son apparence, particulièrement aux endroits les plus intimes. Alors, mets du peps dans ton allure et un sourire sur ton visage avec un scrotum rasé de près.

Propreté

Tu parcours les allées de ton supermarché. Imagine y voir deux fruits côte à côte. Celui sur la gauche est lisse, brillant et appétissant ; celui sur la droite est duveteux, un peu sale, et même fréquenté par quelques insectes...

Lequel des deux vas-tu choisir et placer dans ton panier ?

Laisser pousser tes poils pubiens peut entraîner la présence de morpions et le développement de bactéries. Difficile d’être frais dans ces circonstances. De manière générale, moins de poils, c’est moins d’odeurs et d’irritations!

L’hygiène est ainsi une très bonne raison de s’intéresser à la vitesse de pousse des poils du pubis et au rasage de ces derniers.

Esthétique

Au-delà des raisons concernant la sexualité, l’esthétique est un autre motif qui doit t’encourager à t’épiler les boules. Certes, avoir un bijou de famille sans poil, en toute beauté, s’avère plus agréable à voir que des noix avec des fourrures partout. Tu peux posséder la plus belle balls en te rasant. Donc, la vitesse à laquelle poussent les poils est un sujet qui t’intéresse sûrement.

Plus besoin de se cacher pour enlever ton caleçon devant ta partenaire. Tu as des testicules bien épilés que tu pourras te montrer comme tu veux et quand tu le désires, sans avoir honte d’être repoussé ou traité de poilu ou sauvage.

Alors, à quelle vitesse poussent les poils pubiens?

Tous les poils de ton corps passent par trois phases : la croissance, la stagnation et la chute. Les poils du pubis n’échappent pas à cette règle, pour la femme que pour l’homme. Dans un cycle typique, le processus complet dure entre 30 et 44 jours, selon un médecin de Men’s Health.

Tu peux t’attendre à ce que tes poils pubiens repoussent au rythme régulier d’⅛ de pouce par semaine, ou d’un centimètre toutes les trois semaines.

La phase anagène ou de croissance dure des années pour les cheveux. Mais, elle est de quelques semaines pour les poils. Il s'ensuit la courte phase catagène, un niveau pendant lequel la pousse s’interrompt, et la phase télogène qui désigne la mort du cuir chevelu ou du poil. C’est là que ces derniers seront remplacés par de nouveaux entrés en phase anagène.

D’autres facteurs peuvent influencer la croissance des poils, comme les hormones ou un traitement médical. Des quantités plus faibles d’androgènes chez les hommes sont susceptibles d’entraîner la perte de cheveux et la calvitie. La chevelure suit un pattern bien plus étendu dans le temps, prenant jusqu’à sept ans avant la chute du cheveu. Ceci crée l’illusion que les poils pubiens repoussent bien plus vite que les autres parce qu’on remarque la courte repousse qui apparaît. As-tu fait un choix pour le style de ton pelage intime ? Consulte le tableau ci-dessous (ou partage-le avec un ami) pour estimer ton agenda de rasage :

 

Durée

Croissance des poils

1 mois

1,27 cm

2 mois

2,54 cm 

6 mois

7,62 cm 

12 mois

15,24 cm

 

Après un an, tu peux avoir près de 16 cm de poils pubiens... Malgré ton engagement, tu es encore bien loin de la longueur record obtenue par Maori Vi, d’Afrique du Sud : 71 cm de poils à l’entrejambe. Disons les choses comme elles sont : elle en avait jusqu’aux genoux !

 

Quelle relation entre l’hormone et la croissance des poils du pubis ?

L’hormone dénommée : testostérone stimule la pousse des poils du pubis, mais aussi ceux des aisselles. Pour la croissance des poils de la barbe et la chute des cheveux, c’est le dihydrotestostérone qui s’en charge.

En effet, les poils peuvent disparaître avec l’âge. Les follicules pileux s’amincissent et disparaissent, en vieillissant. Ce sont les cellules souches du follicule pileux qui sont les coupables.

Sache que le sperme fait également repousser les cheveux ou les poils. Il peut régénérer le follicule pileux et favoriser la croissance des cheveux. L’application de crème hormonale peut alors faire pousser les poils pubiens. Et, comme tout autre poil, ces derniers blanchissent également avec l’âge.

 

À quelle fréquence devrais-je raser mon pubis ?

Ah ! Nous pensions que tu ne demanderais jamais... En bref, ça dépend. As-tu un rencard torride ce soir ? Sommes-nous en plein milieu d’un hiver nucléaire durant lequel il serait judicieux de conserver un peu de chaleur ? Quel est ton style ? On plaisante (enfin, plus ou moins)... Si tu penses que 2021 est l’année de toutes les audaces, voici nos recommandations pour quelques styles :

Les couilles de bébé

Ok, on comprend. Tu cherches à éviter toute irritation de tes précieuses et tu as décidé d’opter pour le look "lisse comme une boule de flipper". Si c’est ton choix, nous te suggérons un rasage tous les trois jours. Pour cela, tu auras besoin de ta tondeuse BALLS™, d’une lampe de poche, d’un miroir et d’une bonne boisson bien serrée. En effet, tu risques de prendre pas mal de temps pour faire la razzia à l’œil nu.

Le rasage moderne

Un style de mec cool. Du genre qui fume une clope le regard perdu dans le ciel. Si tu veux prendre soin de toi, mais ne pas trop le laisser paraître. Pour ce style, nous te conseillons un léger rasage chaque semaine durant ta routine du matin ou du soir. Utilise ta tondeuse pour un rafraîchissement en douceur jusqu’à obtenir un look "sans effort".

Le gnou (ou la bête sauvage)

Pas de jugement ! Mais il va falloir des renforts. Tu vis en ermite, passes par une période de sécheresse, ou te rases l’entrejambe pour la première fois ? Tu n’as aucune idée de l’endroit où se trouve ton câble de chargement USB BALLS™, ou ne te rappelles même pas la dernière fois que tu l’as vu ? Pour ce style, tu devras juste mettre la main sur ta tondeuse une fois par mois.

Comment je fais pour ralentir la pousse de mes poils ?

Aussitôt épilés, tes poils commencent déjà à repousser ? Mais, c’est la poisse totale. Ne t’en fais pas, l’épilation n’est quand même un combat sans fin. Nous pouvons te proposer des guides pratiques pour remédier à la pilosité mal venue.

Choisis la bonne méthode pour t’épiler

La technique d’épilation intime que tu adoptes joue un grand rôle dans la repousse, plus ou moins, de tes poils pubiens.

Le rasoir, que tu as l’habitude de choisir en premier quand on parle d’épilation de la zone pubienne, n’est pas très conseillé. Le rasoir coupe le poil en surface, mais ne l’arrache pas et c’est normal que les poils poussent rapidement après.

L’épilation à la cire, quant à elle, est plus efficace pour ton maillot. Les follicules pileux peuvent être arrachés et la repousse sera beaucoup plus lente. Tu peux être tranquille donc pendant des semaines si tu utilises l’épilateur électrique pour te raser.

Si tu cherches un moyen définitif pour éliminer tes poils des testicules, l’épilation laser ou à lumière pulsée s’avère l’idéale. Cette méthode est parfaite pour retarder la croissance des poils pubiens, voire pour bannir le poil à jamais de votre maillot. Même les poils incarnés seront arrachés définitivement que tu retrouveras enfin une surface de peau lisse.

 

Apprends les gestes dépilatoires les plus adéquats

Avec une meilleure technique de rasage, tu peux ralentir la croissance de tes poils. Mais, en adoptant les bons gestes, tu pourras maîtriser les repousses inattendues. La durée entre deux épilations sera ainsi optimisée au maximum.

L’idée est de savoir appliquer la méthode de rasage choisie pour un meilleur effet sur l’épiderme. C’est aussi l’assurance d’un bon arrachage garantissant une vitesse de repousse satisfaisante des poils de vos boules. Cela est valable pour tous les poils du corps. Tu dois donc te renseigner un peu sur les gestuelles dépilatoires avec une tondeuse pour parties intimes pour mieux calculer approximativement à quelle vitesse les poils repousseront.

Prends soin de ta peau

Afin de ralentir la pousse des poils du pubis et réduire le temps entre deux séances d’épilation intime, prends soin de ta peau. Au quotidien, n’oublie pas d’accorder de l’attention à ta zone épilée.

Rasage, épilation cire ou laser, appliques de la crème après-rasage ou de l’huile hydratante après chaque séance. N’hésite pas non plus à alimenter ton épiderme avec des produits adaptés jusqu’à ta prochaine épilation. Cette dernière sera plus simple, le moment venu. Puis, tu éviteras les poils incarnés.

En même temps, pense à porter des sous-vêtements amples, pas trop serrés pour éviter l’apparition de boutons disgracieux et douloureux. Tu pourras mieux gérer la repousse de tes poils en faisant la bonne sélection entre un slip, un caleçon, un boxer.

Mise sur des astuces de grand-mère

La pousse des poils du pénis peut être retardée avec des petits conseils de grand-mère. L’astuce la plus recommandée est l’utilisation de la sauge (plante aux multiples vertus) pour ralentir la croissance des poils. Massez sur ou autour de la partie génitale épilée après ton épilation.

Tu peux aussi prendre du citron pour bloquer le processus de repousse temporairement. Pour ce faire, divisez le citron en deux et passez une moitié sur la zone épilée.

Que tu sois lisse ou sauvage (ou n’importe quelle variante entre les deux), nous t’indiquons la meilleure manière de te raser les valseuses. Nos experts BALLS ont formulé leur routine de rasage de prédilection, en précisant les produits qu’ils utilisent pour une taille sans effort et sans accroc.