Testicules qui pendent : prévenir, guérir, comprendre

Y a pas que le curé de Camaret

Toi aussi, comme la majorité des hommes (ne nie pas !) tu as tendance à négliger tes organes génitaux (autrement dit tes testicules, tes noix, tes bijoux de famille, tes valseuses, tes pendules de vie, ton lest céleste, tes balls, tes cacahuètes, tes précieuses non minuscules, tes jumeaux velus, tes nuts, ton suspensoir à espoir, tes noix de coco, tes roubignoles, tes bonbons sucrés, on en passe et des meilleures...) au profit de ton bien aimé pénis. 

Eh bien c’est bien dommage… 

Sache que tes noisettes devraient être appréciées à leur juste valeur, au lieu de les ainsi négliger... 

En fait, une des raisons de ce désintérêt pour cette partie si importante de notre corps si fort, c’est que les hommes n’osent pas aborder le -délicat- sujet de la couille. 

En cause, le fait que la plupart d’entre nous se trouve victime d’un problème bien particulier, et fort peu élégant, dont souffrait jadis un fameux curé Breton : 

Les boules qui pendent. 

Voyons cela en détail…

Avant tout, parlons testicule

Commençons par clarifier quelques points, c’est important. 

Connaître ses testicules est primordial pour les comprendre

En fait, ces êtres charmants sont des organes génitaux typiquement masculins (les femmes nous les envient), parfois appelés gonades ou glandes, qui se localisent dans un sac dénommé scrotum, lui-même placé dans la continuité de la base de la verge (amen).

Comme tu le sais certainement (sinon il faut consulter), les testicules sont au nombre de deux -sauf cas exceptionnel- et appartiennent à l’appareil reproducteur masculin. 

Leur taille moyenne varie entre 2 et 3 cm de largeur et entre 4 et 5 cm de longueur à l’âge adulte. 

Concernant le poids, il est généralement de 20 g par gonade.

Asymétrie

Ne te préoccupe pas si tes testicules sont asymétriques ! 

Tout comme pour les seins de la femme, c’est parfaitement normal. 

Fait tout de même attention par contre :

C’est parfois le symptôme d’une varicocèle gauche, pathologie qui atteint certains hommes sans qu’ils le sachent. 

Quoi qu’il en soit, il est très courant que les testicules des hommes ne soient pas au même niveau, donc ne panique pas si c’est ton cas ! 

(tu peux souffler)

Dernière information avant d’en finir avec ce cours d’anatomie : 

Tes testicules sont localisés légèrement à l’extérieur de ton corps si fort, et sont maintenus à une température plus basse que celle du reste de ton organisme. 

C’est grâce à cette particularité anatomique (sur le palier) que l’environnement dans lequel tes noix de plaisir sont plongées se révèle favorable au bon développement des spermatozoïdes qu’ils créent.

Quels sont exactement les rôles des testicules ?

Chez BALLS, on va te répéter maintes fois (et on ne le répétera jamais assez) de chouchouter, et chouchouter encore, tes parties intimes… 

Et pour cause : les testicules remplissent un grand nombre de rôles ! (c’est merveilleux)

Ce sont en effet ces organes génitaux et géniaux qui fabriquent des spermatozoïdes et produisent cette magnifique hormone de la virilité qu’on nomme la testostérone. 

De ce fait, ils ont une double fonction :

  1. La fonction exocrine : conception de nouveaux spermatozoïdes en permanence (sans se lasser, remettant sans cesse l’ouvrage sur le métier), favorisant la reproduction.
  2. La fonction endocrine : production de l’hormone masculine, la testostérone (source de la virilité).

Tu comprends bien, donc, que tes testicules t’apportent beaucoup :

  • Ils garantissent ta fertilité (donc l’assurance de te perpétuer, par delà les générations)
  • Ils assurent ta virilité (donc l’assurance de pouvoir plaire à une femme, et la protéger)
  • Ils sont très érogènes chez certains hommes (donc l’assurance de trouver du plaisir rien qu’à les faire toucher) (“À qui le tour ?...”)

Les (très intéressantes) raisons pour lesquelles les testicules pendent

Maintenant que tu connais mieux tes bijoux de famille, venons-en au fait. 

(trêve de balivernes !)

L’aspect des testicules peut créer un réel complexe chez l’homme.

Beaucoup d’entre nous ont honte de parler de ce sujet.

Ils en souffrent donc discrètement. 

Très discrètement.

Et toi-même, ô ami, si tu lis cet article avec l’attention qui te caractérise, tu es très certainement concerné toi aussi par l’un des complexes intimes les plus mal vécus par les hommes d'aujourd'hui (et d’hier): 

Le problème des…

Tadaaaa… (suspense)

COUILLES QUI PENDENT !!!

Voyons cela calmement…

Quels sont les facteurs provoquant des testicules pendants chez certains hommes ?

Port du caleçon

Le port de caleçon, dont la toile est un peu lâche, est la première raison pour laquelle les testicules tombent. 

Et oui ! 

Ils ne sont pas maintenus, les malheureux, et pendent donc alors un peu plus qu’ils ne devraient. 

Tu vois avec satisfaction que c’est là un facteur que tu peux facilement améliorer en changeant de sous-vêtements :

Lâche ton caleçon lâche, et offre-toi un boxer de fer !

L’âge et le lifestyle

L’âge et le lifestyle sont, eux aussi, très souvent à l’origine des problèmes de testicules pendants. 

En vieillissant, les petites fibres vaillantes qui entourent le muscle crémaster (ce célèbre muscle pair et symétrique qui recouvre et soutient les testicules sur leurs faces latérale et médiale, afin de soulever ou d'abaisser le scrotum pour réguler la température des testicules et ainsi favoriser la spermatogenèse) se relâchent, favorisant l’abaissement de nos balls

Ce muscle crémaster n’est autre que le muscle suspenseur du testicule.

Il intervient (avec efficacité et diligence) lors de la remontée ou de l’abaissement du scrotum consécutifs aux variations de température. 

Ce phénomène que tu ne peux pas tellement contrôler (voire pas du tout, même) induit de par lui-même une descente (pas aux enfers mais presque) plus ou moins marquée des testicules.

On te rassure…

Il est tout à fait courant que des hommes se sentent mal à l’aise avec des couilles pendantes. 

Ils peuvent même ressentir quelques douleurs quand ils font du sport ou quand ils ont des relations sexuelles. 

C’est peut-être ton cas ?

N’aie donc point d'inquiétude, ami : 

Même dans une telle situation (qui n’est pas très grave, allons), tu peux très bien par ailleurs être doté de testicules bien fermes et pleins !

Testicules pendants : les solutions possibles

Homme ! 

Si tu es touché par cette singularité pas très grave ni très handicapante d’avoir des testicules pendants, et que cela te complexe, n’hésite pas à consulter un médecin. 

Avant cela toutefois, tout homme peut retrouver son confort physique et mental en choisissant l’une des options suivantes : 

1ère solution aux testicules pendants : le port d’un suspenseur

Et oui ! Tu ne rêves pas !

Il est aujourd’hui fort possible de se prémunir contre les boules qui pendent !

(D’ailleurs en règle générale, il vaut toujours mieux prévenir que guérir.)

Pour ce faire, on te conseille vivement le port d’un suspensoir, qu’il suffit de mettre en soutien de tes boules, par-dessus tes sous-vêtements. 

Fais-donc un tour en pharmacie pour dénicher le modèle adapté, ou bien reporte-toi sur des vendeurs spécialisés en ligne.

Si la situation se dégrade rapidement (âge ou autre cause), on te recommande de vraiment miser sur des suspenseurs de qualité pour éviter de te retrouver avec des parties intimes disgracieuses.

En clair, le suspenseur testiculaire, ça déleste le lest Céleste !


2ème solution aux testicules pendants : la chirurgie (lifting des bourses)

Certes, le suspensoir garantit une amélioration du confort, surtout lors de la pratique sportive. 

Néanmoins, tu dois savoir que la chirurgie (lifting du scrotum) s’avère plus adéquate comme solution contre les testicules pendants, si cette intense suspension est un problème pour toi.

Le principe de cette chirurgie est assez simple :

Le praticien vient sonner à la porte de tes balls, pour ôter en l’excès de peau du scrotum, afin de le retendre et le remonter. 

(Rassure-toi : c’est un garçon gentil et plein d’égards, d’une délicatesse exquise, que ce chirurgien des noix)

Attention : Avant toute opération des ballantes, nous te conseillons de t’épiler le matériel avec une bonne petite tondeuse à boules :

Tu ne voudrais pas effrayer l’infirmière ?

Lifting des bourses : l’opération

La chirurgie testiculaire (lifting des bourses) est une intervention chirurgicale pratiquée en ambulatoire (ça veut dire que tu ne restes pas dormir à l’hôpital : pas d’infirmière nue sous sa blouse pour adoucir ta nuit !) et qui ne dure pas beaucoup plus qu’un quart d’heure. 

N’oublie pas que c’est une chirurgie esthétique : en tant que telle, elle comporter des risques :

L’opération n’est pas anodine. 

Quoi qu’il en soit, si tu en ressens vraiment le besoin et que ton médecin te le conseille, alors sache que cette intervention peut mettre fin à ta gêne quotidienne.

Lifting des bourses : traitement anti érections

Sache aussi que les patients qui réalisent cette opération sont tenus de suivre un traitement visant à obtenir (de force) l’interruption momentanée des érections. 

De cette façon (sage précaution), toute tension au niveau de ton merveilleux appareil génital est évitée, avec toutes les possibles complications que cela pourrait entraîner. 

Cela garantit également (double effet kiss-boules) une meilleure cicatrisation à la suite de l’opération.

Lifting des bourses : suspensoir de contention & inactivité

Sache encore -on n’a pas fini !- que suite à la chirurgie des bourses, les patients portent une contention ou un suspensoir durant quelques jours. 

En parallèle, il ne doivent pas pratiquer de sport ou faire de l’exercice physique intense pendant au moins un mois. 

Lifting des bourses : abstinence jusqu’à rémission

Dernier point que tu ne dois pas négliger (point capital s’il en est !) : 

Après un lifting des balls il faut absolument s’abstenir de rapports sexuels, et plus généralement éviter la moindre érection :

Celle-ci peut en effet engendrer des conséquences graves pour tes bijoux de famille. 

Ceci explique d’ailleurs pourquoi le patient doit suivre un traitement empêchant les érections (anti-viagra) avant l’intervention.

Des boules bien remontées

Avoir, comme le curé de Camaret, les couilles qui pendent, ce n’est vraiment pas un drame.

D’autant que ça touche une majorité des hommes.

Si toutefois cela se révèle être une gène pour toi, un complexe insurmontable, n’hésite pas à passer sur le billard (où tes boules se sentiront chez elles, que ce billard soit à 8 boules ou à 3 bandes) :

Tu bénéficieras à la fois de l’esthétique et du confort qu’apportent des boules bien remontées. 

Autrement dit, dans un langage plus populaire et frais, le lifting des bourses te permettra d’avoir de bien belles couilles, et de jouir d’une sexualité optimale !

(Sache tout de même qu’il t’en coûtera environ 3000€ pour obtenir les balls de tes rêves, en sachant que la Sécurité Sociale -vile in-amie- ne la prend pas en charge)